NOTICE.

 


Pierre Le Pesant de Boisguilbert, né en février 1646, est baptisé le 17 février à Sainte-Croix-Saint-Ouen de Rouen. De noblesse de robe, il fait ses études de droit à Paris. De 1674 à environ 1685, il s'essaie à des oeuvres littéraires.

Juge vicomte de Montivilliers en 1676, il devient lieutenant général au bailliage et siège présidial de Rouen en 1690, puis en obtient en 1699 la charge de lieutenant de police. Contemporain de Vauban, ses vues en matière fiscale diffèrent de celles présentées par le maréchal dans la Dîme royale en 1707.

Boisguilbert meurt à Rouen le 10 octobre 1714.


Ses principaux écrits économiques sont :

Le Détail de la France (1695),
le Factum de la France (1705),
Traité de la nature, culture, commerce et intérêt des grains
(1707),
Causes de la rareté de l'argent (1707),
Dissertation de la nature des richesses, de l'argent et des tributs,où l'on découvre la fausse idée qui règne dans le monde à l'égard de ces trois articles (1707).


Les oeuvres économiques complètes de Boisguilbert ont été éditées :
en 1707, sans noms de lieu ni d'auteur, et sous différents titres et différentes volumaisons (Voyez la bibliographie de Jacqueline HECHT in Pierre de Boisguilbert ou la naissance de l'économie politique. Paris, I.N.E.D., 1966. Tome I, 495-500) ;
et en 1712 en deux volumes in-8° sous un titre et en deux volumes in-12° sous un autre (Ibid., 501-503 ; et DAIRE, op.cit., 158-159, n.2).